Chiffre d’affaires et bénéfice … Attention aux erreurs !

Comments

  
  1. RAMBOUR Sylvie says:

    Bonjour Sébastien,
    ravie de découvrir ton site et de voir que ça roule pour toi !
    J’ai bien aimé ton article qui est simple mais correct sur le fond.
    je trouve seulement que tu ne soulignes pas assez qu’au bout du 4ème mois il n’y a plus de trésorerie dans le cas A et que la trésorerie sert aussi à boucher les trous quand un client paie en retard
    bonne suite à toi
    bien amicalement
    Sylvie

  2. Sebastien (Admin) says:

    Bonjour Sylvie,

    Merci pour ce commentaire instructif. Effectivement la trésorerie peut servir aussi pour les retards de paiements. L’idée principale à retenir ici, est de ne surtout pas laisser la caisse de l’entreprise « vide » puisqu’il peut y avoir plusieurs facteurs qui entrent en jeu et qui peuvent freiner un bon développement.

  3. samba says:

    Oui cool j’ai aimé votre article

    Merci

  4. Mélodie Farina says:

    Clair et précis merci !

  5. Mélodie Farina says:

    Et dans le cadre d’une selas donc une sas mais en profession libérale . Y a pas de bénéfices puisque je ne vend rien de solide ? Donc il y a que chiffre d’affaire et trésorerie si je comprend bien ? Donc comment fonctionne l impot sur la société ? Qu’est ce qui est prit en compte ?

    Merci

  6. Sebastien (Admin) says:

    Bonjour,

    ne rien vendre de « solide » ne veut pas dire ne pas faire de bénéfices! Quand je vends du service, comme une formation, ou une campagne publicitaire à un client, rien n’est physique, mais je vends quand même quelque chose! Le bénéfice c’est ce que vous vous dégagez une fois que vous avez payé vos frais divers.
    Quand au chiffre d’affaire, il représente l’ensemble de votre activité mais pas seulement votre bénéfice!
    Par exemple: Pour faire simple et sans rentrer dans les détails disont que je vends une formation et des partenaires m’ont apporté certains clients en échange d’une commission sur chaque vente. Si je vend pour 20000 euros de formations, mais que je paye 2000 euros de commissions à mes partenaires nous avons au final 20000 de chiffre d’affaires (mes ventes totales donc) qui englobe les 2000 euros de frais que j’ai sorti en commissions + mes 18000 euros de benefices net. Voilà tout.

  7. fabien says:

    bonjour,
    je cherche mais ne trouve pas je connais bien la difference entre benefice et CA c’est en gros la rentrée d’argent moins tous les frais (matériels, matériaux, peage, carburant, formation, assurances, depense de location ou remboursement emprunt… mais concernant le salaire je ne sais pas comment le calculer si je prends par exemple 2000 de salaire, je les deduit du CA mais y a til des charges sur le salaire quand on crée sa societe comme celles que je vois sur ma fiche de paie aujourd’hui quel montant ou pourcentage, ensuite je me doute que je suis imposé sur mes revenus comme tout le monde selon le salaire annuel varira le pourcentage d’imposition dans mes calculs je prévois pour 2000 de salaire que je me verse -4000 au CA est-ce bon ou pas du tout ???

    De même pour l’impots sur la société, est-ce vraiment comme cela : CA – frais(compris salaire) = bénéfice et sur cette somme 33% d’impots sur société + trésorerie réelle .

    Merci à celle ou celui qui pourra m’éclairer car je suis dans le flou .

  8. Sebastien (Admin) says:

    Bonjour fabien,

    alors pour que ce soit bien clair, le bénéfice c’est ce que vous mettez dans votre poche une fois que vous avez payé toutes vos charges. Imaginons vous avez ce mois ci 2000 euros de charges en tout genre et que vous avez vendu pour 4000 euros de produits, une fois vos frais déduit il vous restera 2000 euros dans la poche, c’est votre bénéfice (bon c’est vraiment en gros, on rentre pas dans les détails).
    En ce qui concerne votre salaire, oui vous pouvez le compter dans vos charges, ce qui fait que vous aurez votre salaire d’un côté, et si il reste encore de l’argent ca ira dans la trésorerie de l’entreprise (qui peut vous servir en cas de coup dur, ou si vous faite moins de ventes pendant quelques temps mais que vous voulez gardez votre salaire habituel à la fin du mois par exemple…).
    Par contre non, ce n’est pas comme votre fiche de paye, où il y a d’un côté les charges patronales, d’un autre côté les charges salariales et tout ce qui suit. Ici vous êtes à votre compte, votre salaire est variable mais il fait parti de vos frais. Renseignez vous également sur le choix d’un organisme de retraite pour les entrepreneurs, afin de côtiser chez eux.
    Et pour l’impôt, vous devez savoir que l’IS ne s’applique pas à tous les status juridiques. Imaginons vous êtes AE, vous n’aurez pas d’IS à payer. Vous paierez votre impôt sur le revenu comme tout le monde le moment venu.
    Enfin, n’oubliez pas qu’en cas de doute, la CCI est là pour vous aider. N’hésitez pas à les contacter 🙂

  9. Vincent says:

    Bonjour et merci pour cet article,

    Je suis en Entreprise Individuel et j’ai dû mal à calculer combien je peux me verser maximum comme salaire par mois pour garder une trésorerie saine.

    Merci d’avance

  10. Sebastien (Admin) says:

    Bonjour,

    et bien si vous ne voulez pas avoir de trésorerie négative, à vous de voir combien il vous reste en fin de mois sur votre trésorerie, et si vous pouvez vous permettre de vous verser un salaire faites le.

    Je ne peux pas vous dire combien vous verser alors que je ne connais pas votre entreprise.

Leave a Comment

Your email address will not be published.

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong> 

© 2020 - Eppur

Tous droits réservés